INFORMATIONS TARIFAIRES

TARIFS REGLEMENTÉS (ACTIVITES MONOPOLISTES) :

Les coûts des actes, requêtes, formalités et diligences des Huissiers de Justice sont fixés par le Code de Commerce (articles L. 444-1 et suivants, R. 444-1 et suivants, tableaux 3-1, 3-2 et 3-3 annexés à l’article R. 444-3 et A. 444-10).

Pour les actes d’Huissier relevant du monopole des Huissiers de Justice, leur tarif est fixé selon le barème établi par l’ensemble des textes précités.

Les frais d’exécution forcée sont à la charge du débiteur, sauf si celui-ci est insolvable.

Dans ce cas, ils sont supportés par le créancier.

En cas de réussite dans le recouvrement, il est alloué à l’Huissier de Justice un honoraire de résultat qui est à la charge du créancier (article A. 444-32 du Code de Commerce).

Conformément à la loi n°2015-990 du 6 août 2015, aux décrets n°2016-230 du 26 février 2016, n°2016-1369 du 12 octobre 2016 et n° 2020-179 du 28 février 2020 et aux arrêtés des 26 février 2016, 27 février 2018 et du 28 février 2020 fixant les tarifs réglementés des Huissiers de Justice qui sont insérés dans le Code de Commerce (plus particulièrement les articles R. 444-49 à R. 444-57 et articles A. 444-10 à A. 444-52 du Code de Commerce), l’office tient les textes règlementaires à votre disposition ainsi qu’un extrait du Code de Commerce.

Il est possible d’obtenir sur simple demande un devis (gratuit et sans aucun engagement) ainsi que le tarif des honoraires réglementés.

TARIFS NON REGLEMENTÉS (ACTIVITES CONCURRENTIELLES) :

Les activités qui ne relèvent pas du monopole des Huissiers de Justice pratiquées concurremment avec d’autres professions dont le tarif n’est pas lui-même réglementé, font l’objet d’honoraires librement déterminés (article L. 444-1 du Code de Commerce).

Ces honoraires tiennent compte selon les usages, de la situation de fortune du client, de la difficulté de l’affaire, des frais exposés, de la notoriété et de la pratique habituelle de l’étude.

Les tarifs ci-dessous indiqués sont stipulés hors taxe.

S’ajoutent :

– La TVA au taux de 20,00 %

– L’indemnité forfaitaire de transport, pour tous les actes à 7,67 euros

– Les débours exposés (articles R.444-12 et article annexe 4-8-I du Code de Commerce pour les actes tarifés)

Liste des tarifs concernant les prestations non réglementées (liste non exhaustive):

Consultation juridique téléphonique ou à l’étude sur rendez-vous (taux horaire) : 300 €uros

Rédaction d’acte sous seing privé : 500 €uros

Ce tarif peut être majoré en cas de difficultés particulières.

Placement : 25 €uros

Prise de date d’audience : 20 €uros

Demande d’exécutoire : 25 €uros

Demande de certificat de non-recours : 25 €uros

Pilotage (sans urgence –  délai de plus de 24 heures) : 25 €uros par acte

Pilotage (avec urgence – délai de moins de 24 heures) : 75 €uros par acte

Mission d’assistance ou de représentation devant les juridictions où l’Huissier de Justice est habilité à représenter les parties (Tribunal de Commerce, audience aux fins de saisie des rémunérations …) : 120 €uros

Signification de courrier(s)/document(s) : 75 €uros

Ce tarif peut être majoré en cas d’urgence

Sommations interpellatives : 200 €uros par passage

Sommation de payer : En fonction du montant à recouvrer.

Un devis peut être remis sur simple demande.

Collationnement : 50 €uros

Congés (baux d’habitation) : 250 €uros

Ce tarif peut être majoré en cas d’urgence ou de difficultés particulières.

Congés baux commerciaux (Article L. 145-4 du Code de Commerce) / baux professionnels : 350 €uros

Ce tarif peut être majoré en cas d’urgence ou de difficultés particulières.

CONSTATS (compétence nationale) :

– Constat d’affichage de permis de construire : 200 €uros HT par passage

– Autres constats : 300 €uros HT (entre 9 heures et 17 heures) pour une heure de constatations – 200 €uros HT par heure supplémentaire commencée, du lundi au vendredi.

Ce tarif peut être majoré en dehors de ces horaires et/ou en cas de difficultés particulières.

Sauf le cas spécifique des états des lieux d’habitation dont les tarifs sont règlementés (article 3-2 alinéa 2 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989 et article A. 444-27 du Code de Commerce).

Il est possible d’obtenir sur simple demande un devis (gratuit et sans aucun engagement).